Conditions particulières

Tout comme pour un chat, l'adoption d’un lapin est un acte mûrement réfléchi et un engagement à long terme.
Son espérance de vie est de 10 ans.


Tout ce que vous auriez pu voir et entendre jusqu'à maintenant sur les lapins risque de "détonner" par rapport à la réalité des besoins et de vie d'un lapin.

Un lapin demande autant de temps, de patience qu'un chat ET un investissement financier important.
En effet, un vétérinaire spécialisé NACs est nécessaire et il est important également le consulter autant que nécessaire.

Les départs en vacances demandent également une organisation et/ou la prévision d'un service de garde pendant votre absence.

Qualité de Vie d'un Lapin

  • Premier point important : Un lapin n’est pas un animal adapté à un enfant, d’autant plus en bas-âge. Fragile et souvent caractériel, il est loin de correspondre à une « peluche vivante ».
     
  • Contre toute idée reçue, un lapin ne peut vivre en cage.
    Un lapin peut vivre soit en intérieur soit en extérieur dans un environnement adapté et sécurisé.

    En intérieur, le lapin pourra vivre en semi-liberté ou en liberté totale dans votre logement et/ou une pièce adaptée. Pour la sécurité de tous, il sera nécessaire de protéger les câbles électriques.
    Le lapin peut apprendre à ne pas faire « de bêtises ». Pendant cette période d’apprentissage, certaines de vos affaires pourraient être endommagées.
    Le lapin peut également apprendre l’utilisation du bac à litière, comme le ferait le chat. L’apprentissage de la propreté peut parfois prendre du temps. Il est nécessaire de prendre conscience que, pendant cette période, vous serez amené(e)s à devoir nettoyer derrière lui.

    En extérieur, un enclos sécurisé de bonne taille, aménagé et protégé des intempéries lui sera nécessaire.

     
  • Un lapin, même vivant en intérieur, a besoin d’être vacciné contre la Myxomatose, le VHD1 et le VHD 2 (maladies contagieuses et mortelles). Les rappels vaccins sont font de manière annuelle.

    La stérilisation sera également nécessaire afin d’assurer son bien-être tant physique que physionomique

 

  • L’alimentation du lapin repose principalement sur du foin et de la verdure (fruits et légumes adaptés). Des granulés adaptés et de bonne qualité peuvent s’ajouter à son alimentation principale mais, en aucun cas, s’y substituer.

    L’eau sera donnée dans un bol en céramique lourd et renouvelée quotidiennement.

     
  • Les seules litières adaptées pour un lapin sont les litières végétales (pellets de paille, litière de chanvre ou de lin).
     
  • Le lapin est un animal grégaire et territoriale. Une cohabitation entre lapins se doit de respecter des étapes progressives pour assurer leur entente future.
     
  • Un lapin peut cohabiter avec un chat ou un chien. Attention tout de même à bien respecter le principe de surveillance et de présentation progressive.

     
  • La cohabitation avec un rongeur (hamster, cochon d’inde), un serpent ou un furet n’est, quant à elle, pas envisageable.
×